Cela fait longtemps que je ne vous ai pas parlé de mes kilos ou du docteur  Zermati et pour cause… je vis de mieux en mieux avec eux, ou plutôt, je vis très bien le fait d’être stable.

Petit bilan pour ceux qui me lisent depuis peu (et merci d’être là) :

Je fais partie des rondes /pulpeuses / grosses (choisir le mot en fonction de vos goûts) et je me suis battue depuis toujours avec mon corps. Il faut dire que j’ose être hors norme !! (non mais voyons, cela n’est pas très socialement correct).
Je mesure 1m80, je chausse du 42 (et du 43 en running, ouille) et je pèse (hihihihi c’est un secret bien mieux gardé que mon âge : 34 ans)… enfin, je porte des vêtements en taille 44.


Toujours active même avec mes kilos en trop et ma grande taille ^^

Après de nombreux régimes imposés par moi ou par les médecins, j’ai décidé de ne plus en faire jusqu’à ce que je rencontre le docteur Zermati, à travers un livre, puis en séance en face à face, et enfin grâce à son site Linecoaching. Cet docteur m’a ouvert les yeux : j’avais le droit d’aimer la nourriture et d’être gourmande <3
Il suffisait « simplement » d’écouter mes sensations et ne pas manger mes émotions. Alors le programme semble facile, mais je vous jure qu’il faut bien un an pour arriver à retrouver qui on est, ses sensations, ses envies .. bref à redevenir une vraie gourmande et non pas une régimeuse :/ (voir affronter les remarques désobligeantes étrangement accusatrices de son entourage !!).


Moi il y a 2 ans avec mes kilos et pourtant pas peur d’être en photo (Crédit photo du génial Paingout)

Mais courage, je suis la preuve vivante que cela est efficace (enfin moi et ma mère) car oui j’ai bien perdu 13 kilos (enfin de 13 à 15kg en fonction de mes hormones et mes cycles de règles) et surtout je n’ai RIEN repris depuis. J’avais écrit cela il y a plus d’1 an  et, croyez moi, j’ai eu des émotions en 1 an… de nombreuses positives et négatives, mais c’est presque toujours bon. Je continue à devoir faire attention : non pas aux quantités ou aliments, mais surtout à mes sensations !!!


Maigrir longtemps c’est aussi ressortir ses anciennes fringues du placard youpi

Aujourd’hui, j’y ajoute un autre problème : mes allergies et intolérances alimentaires (mais c’est un autre sujet que je vous expliquerai).

Donc aujourd’hui, je suis toujours aussi grande, mes chaussures sont toujours trop petites, mais j’ai décidé d’arrêter d’être TROP. J’ai une taille parfaite pour ne pas sentir les aisselles des gens dans le métro et repérer mes amies de loin dans une foule. Je ne suis pas trop ronde, mais pulpeuse et sexy … mes décolletés en maillot sont incroyables et, au vu des remarques dans la rue, mes robes moulantes plaisent à beaucoup trop de pervers d’hommes (je m’égare encore pardon). Le seul vrai souci est bien de pouvoir m’acheter toutes les chaussures que je veux (je pourrais donc survivre, je pense ^^). Hé oui, je réalise en écrivant ces lignes, qu’au delà d’avoir retrouvé mon poids à moi, j’ai surtout commencé à faire la paix avec mon corps (cela prendra encore un peu de temps pour être vraiment best friend).


Il y a 2 ans avant ma perte de poids sous l’objectif de l’incroyable Clyne


Il y a 1 mois avec 15 kilos de moins en mode selfie à un mariage

Je vous rassure, je ne m’adore pas tous les jours, mais j’essaie de m’aimer de plus en plus ! J’avoue que le fait de savoir que je peux retoucher mes fringues pour de bon (et rétrécir mes robes fétiches) ou me racheter de la lingerie sans avoir peur de faire à nouveau du yo yo a du bon. On est plus zen, au delà d’être plus mince.


D’ailleurs au fond ce qui compte c’est d’être à l’aise. Ici en maillot avec mes 15 kilos de plus mais toujours autant de fun !!

Vous l’aurez compris, je ne prône en aucun cas le culte de la minceur ou de la rondeur (il y a des extrémistes des 2 côtés, hélas) mais simplement le fait d’être bien dans sa peau comme on est. Le docteur Zermati le dit dans son livre : une fois qu’on a atteint son poids de forme, rien ne sert de vouloir lutter pour faire baisser le chiffre sur la balance. Il faut faire le deuil (de son 36 ou 40 pour moi) mais c’est pour le mieux !

En revanche, on peut sculpter son corps et, entre le running, le vélo, les grandes balades et l‘amazon training, j’ai une bonne silhouette avec de la cellulite sur les fesses (hélas, je n’ai pas un logiciel Photoshop qui me suit de près pour retouches express, hihi) mais globalement je suis tonique 🙂
C’est en voyant les photos que je réalise les changements. (toutes les photos sur mon instagram).

Moi heureuse et toujours avec mes 15 kilos en moins en tenue Nike

Donc 13 kilos (je préfère ce chiffre à 15, car il est un peu magique) de moins, en 1 an, et 0 kilo (sauf variations hormonales) de variations en 1 an est équivalent à :

– de bonnes bouffes entre amies au resto
– de bons petits plats (très gourmands) cuisinés par moi même
– pas de privations et de nombreux péchés mignons… plus mignons que péchés d’ailleurs
– une reprise de ma machine à coudre
– des envies de shootings photos
– de nouveaux tatouages pour me féliciter et remercier mon corps
– un apaisement au quotidien
– du temps (surtout dans la tête) pour se consacrer à d’autres projets
– des moments bien-être réguliers avec ma magnétiseuse ou mes masseurs.

Sur cette bonne nouvelle, je vais finir ma valise pour me faire 1 mois de vacances en maillot et sans complexe 🙂

Et vous, c’est quoi votre astuce pour vous aimer dans la glace et avec une glace à la main ??

Remonter en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :