Parmi mes nombreux challenges de 2018, il y avait le vertige. Même si cela va beaucoup mieux (j’ai pu le voir et le vivre au Pérou), cela me gène au quotidien. J’en ai marre d’avoir des sueurs froides quand je passe un petit pont.

J’ai trouvé et commencé à tester des techniques pour en finir avec le vertige. Je voulais aussi réapprendre par le jeu. Je suis convaincue qu’avec le plaisir on peut réussir à se dépasser.

J’ai eu la chance de ne pas chercher longtemps. Une super amie m’a invitée à faire une session chez Jump City pour s’amuser sur les trampolines et autres jeux géants en mousses. C’est ouvert à tous. Vous payez l’entrée. Vous mettez vos chausettes qui vous permettent de ne pas glisser… et c’est parti !

Les enfants sont vraiment impressionnants. Ils sautent dans tous les sens en faisant des saltos avant et arrière. Ils se jettent en avant avec une confiance qui m’a donné des ailes. Je suis restée bien plus sage mais j’ai essayé toutes les attractions disponibles. Cela est digne de Ninja Warrior et je vous confirme que cela est extrêmement « casse gueule ». Je me demande si certains ne rigolent pas plus en regardant les autres qu’en faisant eux-même les jeux !

Mon coup de cœur restera le trampoline. On peut choisir la hauteur et simplement en sautant (on se muscule) et on arrive à mieux gérer son appréhension du vertige. Je vais planifier d’autres sessions pour voir si je peux m’améliorer et faire des petites figures (j’ai uniquement réussi à m’asseoir et me relever et c’était déjà un exploit pour moi).

Le plus impressionnant reste de se jeter dans le vide. Cela semble si facile pour certains alors que pour moi, j’ai le cœur qui fait une belle crise de panique et mes jambes qui tremblent etc. Merci à Marie-Camille qui a pris ces belles photos souvenirs et ces vidéos qui montrent que chacun doit prendre son temps. J’ai admiré Justine sauter « sans réfléchir » malgré son vertige. Moi je n’ai pas le même rythme, alors… Est-ce que j’ai réussi à sauter ?

J’ai fini la session avec des chaussettes bien sales, le cheveux fous et l’œil hagard. J’ai aussi perdu ma voix car cela m’aide toujours à affronter mes peurs de hurler un bon coup. J’ai donc fini la soirée à moitié aphone et cela en valait le coup.
C’est vraiment un moment incroyable, fun, plein d’émotions pour un groupe d’amis ou une famille.

Et vous, vous aimez le trampoline ? Vous avez des techniques pour vaincre le vertige ?

 

Remonter en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :