Encore, oui encore, je reviens avec mon sujet favori qui est le changement de vie ou l’optimisme ou comment tenter de vivre heureux…

Vous le savez je suis optimiste (enfin j’ai travaillé à le devenir), je crois aujourd’hui en ma chance et je tente de continuer à vivre mes rêves grâce à mes listes. Je continue à lire des livres sur le développement personnel pour pouvoir toujours me remettre en question et chercher la dernière bonne astuce  pour mieux vivre.

Aujourd’hui je voulais vous parler de la Ligue des optimistes avec son vice Président Philippe Gabilliet. J’ai eu la chance de le voir en conférence (youpiiiiii) et j’ai pris des notes comme une gamine de 5 ans face au Père Noël qui lui révèle les secrets des lutins.

Javier Perez instagram ou  comment transformer le quotidien

Javier Perez Instagram ou comment transformer le quotidien

Voici les points essentiels de son discours :

L’optimisme ce n’est pas la vie en rose mais c’est une philosophie de vie, cela se travaille tous les jours (Amen, oui je passe mon temps à le dire mais quand c’est lui forcément cela a plus de poids).

Fabriquer ton optimisme : Comment faire ?

– Regarder le monde du bon côté. Même dans la partie du verre vide, il y a encore l’arôme (oui cette phrase va devenir une base pour moi) donc ce n’est pas rien.

– C’est surtout regarder ses forces pour s’y appuyer comme une ressource. Il part de la réalité : nous sommes mortels et donc nous n’avons pas le temps de corriger tous nos défauts donc il faut se concentrer sur nos forces et non pas nos faiblesses. Tim ferris aussi en parle très bien dans son livre la Semaine de 4 heures.

Javier Perez instagram ou  comment avoir des idées à partir de presque tout

Javier Perez Instagram ou comment avoir des idées à partir de presque tout

Envisager l’avenir

– L’essentiel est de trouver une solution imparfaite pour faire et agir. Même si cette solution n’est que temporaire, partielle et sûrement imparfaite mais elle nous laisse le temps de laisser voir venir, de régler les urgences et d’inventer ensemble la suite.

– L’optimiste a choisi de faire, de vivre en mode réaliste, c’est à dire de vivre en optimiste et d’accepter de se tromper, de refaire encore et encore.

– Croire dans la vie et avoir confiance dans l’action, cela veut dire qu’on accepte « certaines choses on n’y peut rien ». Il faut donc se concentrer sur ce que l’on peut faire, même si cela semble petit et à notre échelle de vie. Par l’intelligence, la passion, l’envie il nous reste des leviers, même si ce ne sont que des mini leviers.

Javier Perez instagram ou  comment voir ses forces

Javier Perez Instagram ou comment voir ses forces

Se réconcilier avec le pessimisme

– Contrairement aux idées reçues, les optimistes sont aussi pessimistes. La véritable opposition de l’optimisme est le scepticisme, car c’est bien la dérision et le cynisme qui poussent à ne rien faire, sauf à se moquer.
Le pessimisme est un garde fou. Il permet de garder une vision réaliste et de parfois chercher la réponse d’un autre point de vue.

Et vous, vous êtes optimiste, pessimiste ou sceptique ?

Photos de Javier PEREZ Source Ufunk 

Remonter en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :